Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Système Arcadie, Secteur spatial de l'Impérium

Bfg : les croiseurs de l’Impérium

26 Février 2014 , Rédigé par Droopy Publié dans #Bfg

Bfg : les croiseurs de l’Impérium

W40K est le jeu de combat tactique au 41e millénaire. Mais pendant que les fantassins, robots et les véhicules blindés se battent pour tenir ou conquérir des planètes, les flottes de combats s’affrontent dans l’espace. Battle Fleet Gothic est le jeu qui correspond à cette phase, souvent ignorée, mais primordiale.

Au 41e millénaire, la principale flotte de combat dans la galaxie est celle de l’Imperium. C’est la race la plus répandue et, très logiquement, elle possède la flotte la plus importante. Le principal vaisseau de cette flotte est le croiseur. C’est un vaisseau de ligne moyen qui permet de posséder les navires les plus puissants en nombre suffisant pour un cout raisonnable. Ce type de vaisseau possède à la fois une autonomie, des protections et une puissance de feu suffisant pour affronter des navires plus légers en nombre et être capable d’inquiéter des navires plus importants en se regroupant en petites escadres.

A partir d’un seul schéma de construction standard, le méchanicus à développé pour la flotte de l’Impérium de très nombreuses versions de croiseurs. Cela permet de répondre à tous les besoins opérationnels de la flotte de l’Impérium. Outre cette adaptabilité, les différents types de croiseurs humains sont solides, raisonnablement mobiles, et surtout doté d’une puissance de feu importante. Certains modèle permettent d’augmenter la capacité d’emport pour des assauts planétaires ou orbitaux (chasseurs, bombardiers, transports...), d’autres privilégient la puissance de feu. Dans ce dernier cas, on peut encore jouer entre la puissance de feu brute, la portée ou privilégier des armes capables de se jouer des blindages et des écrans de protection (artillerie navale).

Voici pour le fluff. On peut observer que cette définition de vaisseau « principal » de la flotte est pertinente dans les marines militaires actuelles. Dans les flottes européennes, dont notre Marine Nationale, ce sont des « frégates ». Ces navires assurent à partir de la même coque des fonctions de lutte contre la terre, anti sous-marine ou anti aérienne et toutes sont capables d’engager des navires avec des missiles anti navires tels que le fameux « Exocet ».

Le blister de « croiseur » pour BFG présente deux coques en plastique. Chacune permet de faire les principales versions de croiseurs utilisés par la flotte. Les croiseurs lourds sont également possibles en installant deux tourelles d’artillerie navale supplémentaires sur la coque. Ce dernier point peut faire sourire, mais il faut rappeler que des années 1920 à 1950, la seule différence entre les croiseurs et les croiseurs lourds étaient le calibre de l’artillerie principale. Les croiseurs portaient des canons de 150mm et les croiseurs lourds des canons de 203 mm !!! On pouvait donc avoir des croiseurs lourds plus légers que des croiseurs... armés de tubes de 150mm !!!

Attention, quelques versions, impliquent d’utiliser la majorité des options de la boite. Il faudra alors choisir une version par défaut pour la deuxième coque. C’est la seule limitation de cette boite particulièrement fournie. La maquette est fine et particulièrement détaillée. Les grappes permettent des versions variées. L’assemblage est à la portée de tous.

Le design est un croisement entre l’architecture navale de la fin du XIXe siècle et l’architecture gothique de la fin du moyen âge. Pour moi, c’est une réussite. La fusion entre les deux styles n’était pas évidente, mais elle permet de mettre en place une figurine simple fonctionnelle combinant à la fois un style gothique et l’affichage des fonctions possible non seulement de la classe du navire, mais aussi des différentes versions.

A la fois par le fluff et par la figurine, les croiseurs de l’Impérium représentent des figurines qui doivent absolument figurer sur une table de jeu BFG.

Bfg : les croiseurs de l’Impérium
Bfg : les croiseurs de l’Impérium
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article