Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Système Arcadie, Secteur spatial de l'Impérium

Le Bossu -Prologue

14 Octobre 2014 , Rédigé par Droopy Publié dans #Le Bossu - Nouvelle

Prologue

Arcadie

« Coucou, grand frère ! » Le salut stoppe net un jeune homme en train de terminer de faire ses bagages. Il se redresse en souriant, visiblement ravi de cette visite. Il considère un gamin de dix ans. C’est son petit frère.

« Coucou toi. Tu viens me dire en revoir avant que mon vaisseau parte ? » Répond t’il.

« Pourquoi tu pars ! T’est pas un marin, t’est un « génieur » ! » Le terme, tronqué, amuse fortement le jeune qui ne peut s’empêcher de sourire.

« Ton grand frère « génieur » participe à la mise au point d’un nouveau système de propulsion. Rien que cela. On en a déjà parlé. Tu sais, c’est une vraie chance pour moi ! Si les essais du « Promethé » réussissent, Je serais vite promu à la tète d’un de nos arsenaux » Le jeune homme s’interrompt. Son jeune frère renifle, septique. Visiblement, il n’est pas convaincu par son discours.

« Les copains disent que le vaisseau va exploser !!! » Le jeune homme recule. Il ne s’attendait pas à cela. Il réfléchit quelques secondes en silence. Personne ne s’attendait à ce que les rumeurs sur le système de propulsion expérimental du Prométhé se répandent aussi vite. Le pire est qu’elles sont fondées. Les essais du vaisseau où il est affecté sont dangereux. Mais, ce nouveau système de propulsion est également très prometteur. Il a déjà eu plusieurs dispute avec sa famille à ce propos.

« C’est important ! Si nous réussissons notre planète pourra construire sa propre flotte de vaisseaux spatiaux. Actuellement, c’est à peine si nos arsenaux sont capables de fournir des sous-ensembles pour réparer les épaves... Tu t’en moques. N’est ce pas ? » L’attitude de l’enfant est particulièrement claire. Le discours officiel ne l’intéresse absolument pas.

« Est-ce que c’est plus important que moi ? » Demande le gamin, peu intéressé par des considérations industrielles et militaires.

« Non ! Rien n’est plus important que toi !!! » Le jeune homme ne sait pas quoi dire. Il ne sait pas comment consoler son frère. Il a beau l’énerver ce moucheron. Plus jeune, il considérait même que ce môme était le chouchou de la famille. Mais en fait, il adore ce gamin. Cherchant, un moyen de le consoler, il avise un dessin sur son bureau.

« C’est ton projet de vaisseau de bataille, non ? Il a un énorme canon avant dit donc. » Demande t’il.

« Oui comme cela il pourra détruire tous les vaisseaux des zorks et des zautres !!! » Affirme avec enthousiasme l’enfant. Son frère est amusé. Il continue de détailler le dessin de son petit frère.

« Mais ton vaisseau, c’est le mien à l’envers. Tu as mis un canon à la poupe. Maintenant on a l’impression qu’il est tordu. Et il y a des propulseurs classiques à la place des générateurs gravitiques à la proue. »

« Oui !!! La propulsion « gratitique à pulsion je sais pas quoi » de ton vaisseau est nulle ! En plus, c’est dangereux ! Je suis sur que si on met quatre propulseurs classiques à la place ; on aura un engin aussi rapide, et moins dangereux ! » Le jeune homme ne peut s’empêcher de sourire. L’ingénieur qu’il est ne peut s’empêcher de jouer avec les chiffres. La vitesse n’est pas le critère qui compte le plus dans l’espace, c’est l’accélération. Augmenter le nombre de propulseurs n’est qu’une façon, bien imparfaite de répondre à ce critère. Une façon particulièrement couteuse en terme de coût, mais aussi en terme de masse. Mais...

« Écoute gamin. Je te promets une chose. A mon retour, je construirais le vaisseau que tu as dessiné. C’est promis ! »

« C’est vrai ? » Les yeux de l’enfant s’illuminent. Le jeune homme se dit qu’il ne coupera pas à la construction d’une maquette!!! Bah...

« Promis gamin. Je reviendrais avec ton vaisseau. Il suffit que tu m’attendes. D’accord ? »

« Super ! » Le gamin sort en courant. Le jeune homme prend le dessin. Il le considère un moment. Puis le range dans ses sacs. Il faut qu’il se dépêche, il va finir par être en retard pour l’embarquement.

Un mois plus tard, un officier de la flotte et un ingénieur de l’armement se rendent dans cette demeure. Ils annoncent à la famille que le vaisseau expérimental « Promethé » est considéré comme perdu corps et bien. Les recherches pour le retrouver sont abandonnées. Le gamin crie.

« Non !!! Mon grand frère va revenir. Vous êtes tous des menteurs ! »Il court se réfugier dans sa chambre. Il claque la porte.

« Il va revenir. Il va revenir avec mon vaisseau !!! Un vaisseau rien que pour moi !!! »

...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article