Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Système Arcadie, Secteur spatial de l'Impérium

Conversion de Médiko… à pied ! (I)

7 Juin 2015 , Rédigé par Droopy Publié dans #Conversion, #w40k, #Ork

Conversion de Médiko… à pied ! (I)

Tout comme les pour les motards, les bandes d’orks ont tout à gagner d’intégrer dans leur rang un médiko. Un médiko, c’est 50 points. C’est cher. Mais, cela vaut largement les points investis si vous avez une grosse bande d’ork, un groupe de Nobz ou même de Méga-Nobz. Imaginez la tête de votre adversaire : Vous récupérez des figurines qu’il croyait avoir mis hors jeu. Cela veut dire que les tirs de saturations adverses vont avoir beaucoup moins d’impact sur vos bandes. Cela veut aussi dire que vos charges (subtiles, toujours) pour arriver au bourre pif seront beaucoup plus dangereuses. Bref cela veut dire, qu’il faut encore compter avec les orks !

Un médiko permet de récupérer vos figurines, ou leur point vie avec un 5+ sur 1D6. Cela permet de récupérer vingt pour cent des pertes à chaque tour. Sachant que la principale qualité des orks est leur nombre… lorsqu’ils arrivent au corps à corps. On comprend vite tout l’intérêt d’un médiko… ou même de plusieurs.

Qu’est ce qu’un médiko ? Ce n’est pas un ork qui a lu Gallien. Il n’a pas non plus reçu de diplôme d’Etat. C’est tout simplement un ork avec du matériel de médiko et surtout une grosse Pikouse. A partir de là, la conversion est rapide. On fait une grosse pikouse à partir de rabiots divers, on la colle à la place d’une des armes d’un Boyz et on obtient un médiko.

Ici la Pikouse est obtenue grâce à un bout de fil électrique collé sur un morceau de grappe en plastique. C’est simple et efficace.

Pour ajouter à la facilité de jeu, un « panneau » publicitaire a été collé sur l’épaulière de l’ork. Il ne reste plus qu’à peindre.

Conversion de Médiko… à pied ! (I)
Conversion de Médiko… à pied ! (I)
Conversion de Médiko… à pied ! (I)
Conversion de Médiko… à pied ! (I)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article