Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Système Arcadie, Secteur spatial de l'Impérium

Système D et armée

7 Novembre 2017 , Rédigé par Droopy Publié dans #divers


 

A l’opposé des robots de « boxe » produits par des pays riches, les FDS (Forces démocratiques syriennes ) ne se contentent pas de s’appuyer sur l’arsenal High tech des USA et de la coalition internationale. Il ont recours aussi au bon vieux système « D » pour combattre. Les armées françaises ont toujours eu recours à la débrouille. En dehors des rations de combats de qualité supérieure, c’est la principale force du militaire français.

En assemblant des montages de piles civiles avec du scotch et du papier aluminium, les FDS ont produit des batteries pour système de communication pouvant durer plusieurs jours. Un exploit face aux batteries militaires hors de prix dont la charge ne dépasse pas plusieurs heures ! L’usage de telles batterie, permet à des combattants de rester en contact avec des soutiens, demander des secours ou aller à l’aide d’autres combattants si besoin est. Un tel bricolage donne un avantage tactique considérable aux FDS. Et ce bricolage improvisé n’est pas le seul.

Le camp adverse n’est pas en reste avec des drones civils transformés en missiles guidés ou en bombardiers.

Ces bricolages montrent que l’improvisation et l’adaptation restent des avantages primordiaux même et surtout à l’époque High Tech actuelle. Un combattant, bien instruit, correctement entraîne et ingénieux est et reste indispensable à toutes les armées même à l’ère du drone armé.

Et pour être honnête, cela me rassure.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article